L’hyménoplastie, chirurgie de réparation de l'hymen

L’hyménoplastie est l’intervention qui vise à reconstruire l’hymen de la femme. Celui-ci se rompt classiquement suite à un rapport sexuel ou lors d’activités physiques et intenses telles que l’équitation ou la gymnastique. La procédure a donc pour but de le reconstituer sans trace visible.
Avec une discrétion et une confidentialité absolues, nous pouvons réparer l'hymen afin de garantir sa rupture lors de la nuit du mariage d'une femme. La chirurgie réparatrice de l'hymen peut vous permettre de vous sentir plus à l'aise lors de votre nuit de noces et améliore ainsi votre confiance en soi. L'hyménoplastie en Tunisie est une intervention qui nécessite un bon encadrement psychologique de la patiente. En effet, la demande de réparation entre souvent dans un contexte socioculturel difficile et stressant.


1) Qu’est-ce que l’hymen ? 


Faisons un peu d’anatomie ! L'hymen est une membrane assez fine, présente dès la naissance et obstruant de manière partielle et non totale l’entrée du vagin. Il existe chez la jeune femme qui n’a pas encore eu de rapports sexuels. En effet, lors de la première fois, il y a rupture de l’hymen et un saignement peut se produire. Toutefois, le saignement n’est pas systématique. Effectivement, l’hymen est une membrane fragile qui peut se dégrader petit à petit au fil du temps. Celui-ci peut facilement se rompre dans de nombreuses situations en dehors des rapports sexuels, notamment lors d'activités vigoureuses comme l'équitation ou la gymnastique, l'insertion de tampons, ou même lors de frottis réguliers. De nombreuses femmes ne savent même pas que leur hymen s'est déchiré, car les pertes sanguines peuvent être faibles, voire nulles, et la douleur inexistante.


2) L’hymenoplastie, qu’est-ce que c’est ?


La chirurgie de réparation de l'hymen, également appelée hymenoplastie, est une procédure simple qui permet de réparer un hymen déchiré ou de construire un hymen absent. Il est important de comprendre que la chirurgie ne restaurera pas la virginité, mais qu'elle permettra aux femmes d’avoir un saignement lors du premier rapport sexuel suivant l’opération.


3) Qui sont les meilleurs candidats pour cette intervention ? 


Le candidat idéal pour cette intervention est une personne qui souhaite avoir un hymen intact lors des rapports sexuels se déroulant la nuit de noces. Ainsi, l’intervention est réalisée six semaines avant cette fameuse nuit. Si la rupture de l’hymen se doit être rapide et impérative pour diverses raisons qu’elles soient d’ordre social, religieux, personnel, culturel ou autre, alors votre chirurgien discutera avec vous des modalités de la procédure. Il est aussi important de mentionner que l’intervention n’est pas prise en charge par la sécurité sociale.


4) La période préopératoire


De nombreuses femmes sont gênées et ont du mal à discuter ouvertement et honnêtement de l’intervention, vu ce qu’elle implique. Toutefois, ne vous en faites pas,les chirurgiens sont conscients de la nature sensible des préoccupations. Ils vous rassureront, seront à l’écoute et prendront en considération toutes vos craintes et angoisses. 

Avant de vous lancer, réfléchissez bien à l’intervention et à ce qu’elle implique. En outre, vous recevrez des instructions complètes sur la préparation de votre opération et vous devrez subir un examen gynécologique. Ainsi, vous aurez deux consultations préopératoires, au minimum, espacées de deux semaines. De plus, une consultation d’anesthésie qui est obligatoire, a lieu quelques jours avant l'opération. 

Par la suite, vous devrez signer un devis et un consentement éclairé expliquant tout ce qu’implique cette procédure comme avantages et inconvénients. Enfin, vous aurez une durée de réflexion d’environ quinze jours entre la première consultation et le jour j de l’opération.

5) L’opération comment se déroule-t-elle ?


L’opération se déroule sous anesthésie générale ou locale, vous discuterez des modalités de l’anesthésie avec votre chirurgien. Elle se passe en ambulatoire, ce qui signifie qu’elle ne nécessite pas une hospitalisation et le retour au domicile a lieu le jour même. La durée de l’opération varie entre trente et quarante minutes.

Lors de l’intervention, le chirurgien recoud les morceaux restants de l’hymen. Ce qui permet à la membrane de se reconstituer au fur et à mesure qu’elle guérit. Chez les femmes qui n'ont plus de restes d'hymen ou qui sont nées sans hymen, le chirurgien plasticien resserrera l'entrée du vagin et utilisera une petite partie du tissu vaginal pour créer un nouvel hymen. Cet hymen construit est très similaire à l'hymen naturel.

6) La période postopératoire 


Il faut prévoir une période allant d’un jour à trois, pour pouvoir vous remettre de l’intervention. Durant cette période vous vous abstiendrez de toute activité sociale ou professionnelle. En outre, les indications prescrites par votre chirurgien durant cette période postopératoire doivent être suivies à la lettre. Il faut arrêter le tabac au moins un mois avant l’opération, et maintenir cette abstinence de la cigarette quelques semaines après l’intervention. En effet, fumer ralentit le rétablissement et entrave la cicatrisation. Aucun médicament ne doit être pris sans l’accord de votre chirurgien. 

Effectivement, certaines substances comme l’aspirine, le naproxène ou les anti-inflammatoires augmentent le saignement et donc le risque d’hémorragie. La proscription est aussi valable pour les médicaments faits à base de plantes médicinales. 

Après votre opération de chirurgie plastique, vous devrez régulièrement laver délicatement la zone concernée à l'eau et un produit spécialisé pour la toilette intime, après chaque miction. Il y aura un léger gonflement et des ecchymoses pendant 2 à 4 semaines, mais la douleur devrait être très minime et disparaîtra dans la semaine suivant l'opération. Vous recevrez une ordonnance de médicaments antidouleur et d'antibiotiques pour soulager la douleur et prévenir les infections.

En outre, aucun fil n’est retiré, ces derniers sont résorbables et disparaissent naturellement après deux semaines de la procédure. Aucun pansement n’est à faire, comme dit précédemment, une toilette régulière suffit.

On peut reprendre les activités socioprofessionnelles deux ou trois jours après l’opération. Cependant, il faut attendre au moins un mois et demi avant de reprendre les activités physiques, même si ces dernières ne sont pas très intenses. En effet, le délai d’attente pour le résultat final est d’un mois. 

Vous devez vous abstenir de toute insertion vaginale jusqu'à la nuit de noces, y compris les tampons. Cela permettra aux incisions de guérir complètement et d'éviter que le nouvel hymen ne se brise.

Devis en ligne gratuit et
sans engagement

phone