BYPASS-TUNISIE Medicalys

Lorsque l’on est confronté à une surcharge pondérale qui dégrade la qualité de vie, plusieurs approches de prise en charge peuvent être envisagées et le recours à une chirurgie du bypass en Tunisie en est une. Elle aide efficacement à perdre du poids.

Cette procédure consiste en une modification d’un organe interne du corps humain et, pour cette raison, elle est empreinte d’une délicatesse particulière. Les précautions qui s’attachent à sa mise en œuvre sont à prendre déjà en amont, avant le jour de l’intervention chirurgicale.

Réservée à des patients présentant des situations spécifiquement déterminées, la procédure requiert de nombreux examens préalables et donne lieu à une hospitalisation ainsi qu’à un suivi post-opératoire qui s’étend sur plusieurs mois.

Si elle a pour objectif majeur de faire perdre du poids au patient, la chirurgie du bypass en Tunisie permet également d’améliorer sensiblement sa qualité de vie et nécessite pour produire de bons résultats, un réel investissement de la part du patient.

Sejour tunisie

Qu’est-ce que c’est ?

L'intervention du bypass se réfère à une chirurgie bariatrique qui a pour double objectif d'opérer une modification du circuit alimentaire et de faire baisser le volume de l'estomac.

Au plan fonctionnel, l'objectif visé consiste à permettre à la personne opérée d'atteindre la satiété bien plus rapidement qu'auparavant sans toutefois entrainer des troubles dans le processus d'assimilation des nutriments.

Le but poursuivi par ces modifications est une perte de poids sensible et progressive pour le patient.

Encore appelée bypass gastrique, la chirurgie du bypass permet dans la pratique de réduire la quantité des aliments ingérés par le patient et de limiter la quantité de nutriments absorbés. C'est la combinaison de ces processus qui permet de perdre du poids dans un délai relativement court.

A qui s’adresse l’intervention ?

Une fois renseigné quant à l'objectif final de la chirurgie du bypass en Tunisie, il est aisé de déduire que cette intervention n'est indiquée qu'aux personnes en état de surcharge pondérale. Il ne suffit cependant pas d'être en proie à l'obésité pour être un bon candidat à une chirurgie du bypass.

Pour que cette intervention soit recommandée, l'état d'obésité doit être sérieux et doit par ailleurs présenter une résistance aux efforts consentis par le patient pour perdre du poids, notamment à travers la pratique d'une activité physique adéquate et l'adoption d'une hygiène alimentaire convenable.

Le candidat idéal pour une chirurgie du bypass en Tunisie est un homme ou une femme qui remplit les conditions ci-après :

  • Être âgé d'au moins 18 ans ;
  • Avoir un indice de masse corporelle supérieur ou égal à 35 ;
  • Bénéficier d'un encadrement diététique assuré par un professionnel ;
  • Être en proie au reflux gastro-œsophagien ;
  • Faire l'objet d'un suivi psychologique.
  • Pour tout candidat remplissant les critères ainsi énumérés, souffrir du diabète de type 2, de l'apnée du sommeil, de maladies cardio-vasculaires, de troubles respiratoires ou de tout autre problème de santé associé à la surcharge pondérale et pouvant être pris en charge grâce à la chirurgie du bypass est une condition complémentaire.

Des consultations préalables

La phase préparatoire précédant la mise en œuvre du bypass en Tunisie implique des consultations avec le chirurgien. Ces consultations permettent d'assurer les préalables suivants :

  • La réalisation d'une prise de sang ;
  • La réalisation d'une échographie abdomino-pelvienne destinée à s'assurer de l'absence de calculs dans la vésicule ;
  • La réalisation d'une gastroscopie dont le but est de déceler la présence éventuelle de problèmes dans l'estomac ou dans l'œsophage ;
  • La réalisation d'un bilan de santé afin de détecter une éventuelle anomalie des glandes.

Outre le chirurgien, les consultations de la période préopératoire doivent également permettre au patient d'échanger avec différents spécialistes. Au nombre de ceux-ci, l'on peut citer :

  • Un cardiologue chargé de réaliser un électrocardiogramme ainsi qu'une échographie du cœur dans le but de contrôler la pression artérielle ;
  • Un gastro-entérologue dont la fonction est de déceler toute affection comme une gastrite ou une hernie hiatale pouvant affecter le tube digestif ;
  • Un nutritionniste chargé d'aider le patient à améliorer ses habitudes alimentaires ;
  • Un psychologue dont la fonction concerne la prise en charge psychologique du patient quant à la chirurgie à venir.

Des consignes médicales

3 à 4 jours avant la date retenue pour une opération de bypass en Tunisie, le patient est tenu d'adopter un régime préopératoire composé de yaourt, de compote et d'aliments à base de potage. Cette précaution a pour objectif de réduire la taille du foie.

Pour un patient ayant des habitudes de tabagisme, cette consommation doit être arrêtée au moins 2 mois avant la date de la chirurgie. Le respect de cette consigne permet de réduire l'éventualité de survenue de complications opératoires.

La procédure

La chirurgie du bypass en Tunisie est réalisée par cœlioscopie. La durée de sa mise en œuvre peut aller d'une heure 30 à 3 heures et elle se fait sous anesthésie générale.

La première étape de la procédure consiste en la réalisation de 5 minuscules incisions au niveau du ventre. Leur dimension peut aller de 5 à 15 millimètres. Ces orifices servent à l'introduction des instruments chirurgicaux et d'une caméra dans la paroi de l'abdomen.

Le chirurgien procède ensuite à une section de l'estomac en 2 parties à partir du haut de l'organe, afin de créer une poche proximale d'une capacité de 25 millilitres environ. L'intestin grêle et ensuite coupé puis raccordé directement à la poche du nouvel estomac.

Ainsi, lors de l'ingestion d'aliments, ceux-ci contournent la majeure partie de l'estomac, transitent uniquement par la petite poche avant d'aller vers l'intestin grêle.

Après le raccordement, les incisions pratiquées sont suturées à l'aide de fils résorbables. Un drain est enfin installé sur l'abdomen et ce geste marque la fin de l'intervention.

Il est pertinent de préciser qu'en fonction de l'indice de masse corporelle du patient et de son état de santé, le chirurgien détermine librement la technique à employer :

  • Un bypass classique s'effectue avec une anse en Y et requiert 2 sutures, l'une à 2 mètres de l'origine de l'intestin grêle et l'autre vers le bas de l'anse ;
  • La technique du mini-bypass se révèle réversible et moins invasive. Elle se fait à l'aide d'une anse en Omega et ne nécessite qu'une suture entre l'estomac et l'intestin grêle.

La Tunisie : Une destination de choix

Le tourisme esthétique a élargi l'offre touristique de la Tunisie. Ce pays s'est érigé en quelques années au rang de destination favorite pour de nombreux patients provenant en majorité des pays francophones de l'Europe.

Cet afflux de patients généré par le tourisme esthétique bénéficie d'une prise en charge exemplaire par les chirurgiens plasticiens tunisiens, expérimentés et extrêmement talentueux. Les patients en profitent par ailleurs pour découvrir les charmes de la Tunisie et sa richesse culturelle.

Peu importent le sexe et l'âge des patients, les centres destinés à la chirurgie esthétique en Tunisie proposent une offre de soins d'une variété et d'une qualité qui ont fait leurs preuves.

Leur conformité aux standards internationaux couplée à des tarifs bien plus accessibles que ceux pratiqués dans les pays occidentaux en tant qu'alternative particulièrement compétitive pour les patients provenant des pays européens.

Les suites opératoires

Les cicatrices issues des incisions d'un bypass en Tunisie sont discrètes et quasiment imperceptibles. Après l'intervention, des médicaments sont administrés au patient par voie veineuse afin de réduire les douleurs ressenties.

L'alimentation du patient est faite exclusivement de liquides durant le premier mois et peut ensuite se normaliser à raison d'une ration d'au moins 50 grammes de protéines par jour. En raison de la perte rapide de poids durant les 3 à 6 mois suivant un bypass en Tunisie, divers changements peuvent survenir dans le quotidien du patient :

  • Courbatures ;
  • Changements d'humeur ;
  • Peau sèche ;
  • Pertes capillaires.

La convalescence et le suivi

À la fin de l'hospitalisation, un arrêt de travail de 3 semaines est recommandé après la chirurgie du bypass en Tunisie. Une activité sportive peut être reprise après 6 semaines.

Un suivi médical doit en outre être mis en œuvre a raison d'une visite tous les 3 mois au cours de la première année, de 2 visites au cours de la 2ème année et d'une visite chaque année suivante. Pour ce suivi, le patient choisit librement l'équipe médicale qui lui convient.

Suites opératoires Medicalys Tunisie

La perte de poids

Une chirurgie du bypass en Tunisie permet de perdre jusqu'à 70 % de surcharge pondérale. Un tel résultat ne peut être observé qu'environ 1 an après l'intervention. Cela peut permettre de perdre jusqu'à 20 points d'indice de masse corporelle.

Le mieux-être général

L'intervention corrige par ailleurs le diabète, l'hypertension artérielle, les reflux gastro-œsophagiens et les divers problèmes de santé liés à l'état de surcharge pondérale.

L'obtention des meilleurs résultats à l'issue d'une chirurgie du bypass en Tunisie suppose néanmoins des modifications importantes dans le mode de vie et dans les habitudes alimentaires du patient.

Bypass
Bypass
Intervention Prix Séjour
Bypass 4250 € 8 jours et 7 nuits

Prix
CHIRURGIE
esthétique
TUNISIE

Devis en ligne gratuit et
sans engagement