L'otoplastie est un type de chirurgie esthétique impliquant les oreilles.
Cette opération nécessitant l’intervention d’un chirurgien plasticien peut servir à différentes causes comme l’ajustement de la taille, le positionnement ou encore la forme de vos oreilles. L’otoplastie la plus fréquente étant celle concernant les oreilles décollées.
 
Dans l’article qui suit, nous vous dirons tout sur l’otoplastie, à quoi ressemble la procédure et qui elle concerne exactement.

Sommaire :

  1. Qu’est-ce que l’otoplastie ?
  2. Les différents types d’otoplastie
  3. L’otoplastie : Pour qui ?
  4. Comporte-t-elle des risques ?
  5. Combien ça coûte ?

 

Otoplastie Medicalys



1) Qu'est-ce que l’otoplastie ?


L'otoplastie, parfois appelée chirurgie esthétique des oreilles, fait référence au remodelage chirurgical du pavillon de l'oreille ou oreille externe.
Le pavillon, ou oreille externe, a une fonction mineure dans l'audition, mais comme toute partie visible de notre corps, elle a une grande importance sur le regard qu’on porte sur soi.
Le but peut être de corriger une déformation ou d'améliorer l'apparence du pavillon.
La chirurgie reconstructrice consistera à travailler l'oreille externe après un accident ou à cause d'une déformation congénitale.
La chirurgie esthétique elle, aura pour but de rendre plus joli.


2) Les différents types d’otoplastie


Il existe plusieurs types d'otoplastie:
Certaines personnes peuvent avoir de petites oreilles ou des oreilles qui ne sont pas complètement développées. Ils peuvent dans ce cas vouloir subir une otoplastie pour augmenter la taille de leur oreille externe. On parle alors d’augmentation de l’oreille.
Il y a aussi l’épinglage d'oreille qui consiste à rapprocher les oreilles de la tête lorsqu’elles sont trop décollées. C’est l’otoplastie la plus courante.
Les personnes considérant leurs oreilles trop grandes peuvent aussi choisir de subir une otoplastie. On parle alors de réduction de l’oreille.


3) L’otoplastie : Pour qui ?


La chirurgie esthétique et reconstructrice de l'oreille externe est souvent réalisée pour réparer les défauts résultant d'une blessure.
Le pavillon comprend des plis de cartilage recouverts de peau. Il commence à se développer avant la naissance et continue de se développer dans les années qui suivent.
Si le pavillon de votre oreille ne se développe pas correctement, vous pouvez choisir de subir une otoplastie pour corriger la taille, le positionnement ou la forme de vos oreilles.
L'otoplastie peut donc concerner tout le monde, à partir du moment où la personne a une forme anormale en raison d'une blessure, d'un traumatisme ou d'un problème structurel depuis la naissance.
Certaines personnes pensent que leurs oreilles sont trop proéminentes, ce qui peut causer de l'embarras et de la détresse psychologique. Être taquiné ou intimidé à cause de ses « oreilles qui sortent » peut affecter la confiance en soi d'un enfant, son bien-être émotionnel et son comportement. Même les adultes aux oreilles saillantes peuvent se sentir gênés au point où cela affecte leur vie quotidienne.
Concernant les enfants, il faut qu’ils aient au moins 8 ans, âge auquel le pavillon a atteint 90% de sa taille finale et le désir de changer l'apparence de ses oreilles doit venir de l'enfant. Les pédiatres et les psychologues recommandent que les enfants soient suffisamment âgés pour comprendre à l'avance ce que l'opération implique.
Le but de ce type de chirurgie est malheureusement souvent d'améliorer l'image de soi.
 Les chirurgiens refusent souvent d'opérer les ados entre 12 et 18 ans car les hormones liées à la puberté risquent de faire gonfler et rougir les cicatrices de l’opération.


4)  Les risques


Certaines complications peuvent survenir avec cette procédure.
Cette liste est là pour votre information uniquement, non pas pour vous effrayer, mais pour vous sensibiliser et vous informer au mieux sur cette intervention chirurgicale.
Infection : rarement, une infection de la peau et du cartilage de l'oreille peut survenir. Cela peut être traité efficacement avec des antibiotiques.
Récidive : les oreilles se décollent à nouveau. Parfois, une révision chirurgicale sera nécessaire.
Quelques saignements à cause d’un hématome ou un caillot de sang qui pourrait se former sous la peau de l'oreille. Les bandages devront être retirés pour traiter l'hématome et la lésion.
Le retrait des sutures peut parfois être légèrement difficile.
Aspect insatisfaisant : Parfois, les résultats de la chirurgie reconstructive ou esthétique ne correspondent pas à ce que vous espériez.
D'autres problèmes peuvent survenir comme une asymétrie car il est difficile de reculer les oreilles exactement de la même manière
Correction partielle : les oreilles ne sont pas positionnées assez près de la tête
L’hypercorrection : c’est la complication la plus courante, où les oreilles se retrouvent positionnées trop près de la tête.


5) Combien ça coûte ?


D’habitude, concernant les chirurgies esthétiques, le patient doit obtenir l’aval de la Sécurité sociale avant même d’avoir programmé l’opération afin d’espérer être remboursé : c’est ce qu’on appelle l’entente préalable. Un « médecin conseil » intervient alors pour déterminer si l’intervention chirurgicale peut effectivement être qualifiée de « réparatrice » et faire l’objet d’un remboursement.
Cependant, concernant l’otoplastie, il n'y a pas de procédure d'entente préalable, et c'est au chirurgien d'apprécier si les conditions sont requises pour un remboursement.
Une prise en charge par la sécurité sociale du prix de l'otoplastie est possible, notamment des frais de clinique lorsque la déformation entraîne une gêne sociale importante. En plus des coûts de la procédure, il peut également y avoir d'autres coûts. Il peut s'agir notamment de frais liés à l'anesthésie, de médicaments sur ordonnance et du type d'établissement que vous utilisez.
Les compléments d'honoraires du chirurgien esthétique et du médecin anesthésiste peuvent être remboursés par la mutuelle selon le contrat souscrit.
L'otoplastie n'est généralement pas couverte par l'assurance car elle est souvent considérée comme esthétique. Cela signifie que vous devrez peut-être payer les frais vous-même. Certains chirurgiens plasticiens peuvent proposer un plan de paiement pour aider à couvrir les coûts. Vous pouvez vous renseigner à ce sujet lors de votre première consultation.
Dans certains cas, l'assurance peut couvrir une otoplastie qui aide à soulager une condition médicale.
Assurez-vous de parler à votre compagnie d'assurance de votre couverture avant la procédure.


Comme vous avez pu le constater, les objectifs motivant aujourd’hui le recours à une chirurgie des oreilles  diffèrent et les résultats attendus varient d’une personne à une autre.
Maintenant que vous savez tout sur cette l’otoplastie, nous vous parlerons dans le prochain article des détails autour de cette opération répandue.