Un ventre plat et sans défaut contribue indéniablement à l’harmonie de la silhouette. Malheureusement, après une grossesse ou un important amaigrissement, l’abdomen peut garder des stigmates, à l’instar d’excès de peau ou de graisse. Une abdominoplastie est alors indiquée pour corriger ces témoins disgracieux. En effet, cette intervention de chirurgie esthétique permet de supprimer les excédents de peau et de graisse localisés entre le nombril et le pubis. L’abodminoplastie en Tunisie, qui est la plus complète des chirurgies de l’abdomen, peut en outre intervenir en tant que chirurgie esthétique ou chirurgie réparatrice.

Sommaire: 

1. Quel est le principe d’une abdominoplastie ?

1.1. Les étapes précédents l’abdominoplastie

1.2. L’abodominoplastie complète sur le plan technique

1.3. La mini-abdominoplastie sur le plan technique

2. A quoi un patient doit s’attendre après une abdominoplastie ?

2.1. Les suites-opératoires juste après l’intervention

2.2. Les contraintes pratiques après une abdominoplastie

2.3. Le résultat obtenu après une abdominoplastie

3. A quels patients s’adresse une abdominoplastie ?

3.1. Des patients ayant subi un amaigrissement massif

3.2. Des patients âgés de plus de 40 ans

3.3. Des patients présentant un diastasis des grands-droits


1.Quel est le principe d’une abdominoplastie ?

L’abdominoplastie est aujourd’hui la chirurgie du corps de référence pour redonner au ventre une esthétique plaisante. En effet, lors de cette intervention, le chirurgien va procéder à la ponction des surplus graisseux, à la suppression des excès cutanés mais aussi à la restructuration de l’abdomen en renforçant les muscles de la paroi abdominale. Il existe par ailleurs deux types d’abdominoplastie, une complète et une mini-abdominoplastie. 


1.1. Les étapes précédents l’abdominoplastie :

Lors d’une abdominoplastie, un rendez-vous préopératoire doit être organisé afin de faire le point avec le chirurgien sur le bienfondé de l’opération ainsi que sa faisabilité. Lors de ce rendez-vous, le chirurgien va ainsi déterminer si une abdominoplastie seule suffira à donner à l’abdomen l’allure attendue ou, dans le cas où le patient présente beaucoup de graisse, si une liposuccion du ventre doit être également associée. Le chirurgien esthétique peut également juger, après examen du patient, qu’une liposuccion seule sera suffisamment efficace, lorsque le candidat à l’abdominoplastie présente peu d’excès cutanés.

Une fois la faisabilité de l’intervention validée, un entretien avec l’anesthésiste sera organisé en vue de l’intervention qui se déroule sous anesthésie générale. Un bilan sanguin complet sera prescrit. Les patients seront également invités à stopper leur consommation de médicaments anti-inflammatoires ou contenant de l’aspirine. Quant aux patients, ils devront stopper le tabac au minimum un mois avant l’intervention.


1.2. L’abodominoplastie complète sur le plan technique :

Ce type d’abdominoplastie est préconisé lorsque le relâchement cutané est très important. Mais aussi lorsque la peau présente des défauts cutanés majeurs ou que la paroi abdominale est altérée et présente un diastasis. Lors d’une abdominoplastie en Tunisie, le chirurgien va débuter l’intervention par une lipoaspiration de l’ensemble de l’abdomen. Dans un second temps, il va décoller les tissus cutanés et graisseux jusqu’à la frontière supérieure de la zone de l’estomac. Il va ensuite procéder à la remise en tension des muscles abdominaux, généralement à l’origine d’une proéminence du ventre. Il va donc également resserrer, si nécessaire, les muscles du grand-droit afin de remédier à un éventuel diastasis. Enfin, il va supprimer les excès de peau situés entre le pubis et le nombril et effectuer un lifting du ventre avec une transposition du nombril (contrairement à la mini-abodminoplastie). Pour cette dernière étape, le praticien opte généralement une procédure appelée « haute tension supérieure ». Cette dernière permet en effet de répartir les tensions exercées sur la peau redrapée et sur la cicatrice d’incision. La cicatrice obtenue est donc basse, sans tension, et plus discrète.


1.3. La mini-abdominoplastie sur le plan technique : 

Ce type d’abdominoplastie est privilégié lorsque le patient présente un relâchement cutané minime. Par rapport à une abdominoplastie complète, cette dernière réduit en effet les risques de saignements, offre une cicatrice plus discrète et implique un temps de convalescence plus court. Dans le détail, lors de la chirurgie, le praticien va procéder au retrait de l’excédent de peau dans la région sous le nombril, sans toucher aux muscles. Toutefois, si la masse graisseuse est importante, le chirurgien va procéder à une liposuccion du ventre avant de pratiquer l’intervention. Il va donc aspirer les surplus graisseux à l’aide de canules très fines puis il va réaliser une incision au niveau des poils pubiens afin de décoller la peau et de supprimer plus facilement les tissus excédentaires ou présentant une altération. La longueur de l’incision quant à elle va dépendre de l’importance du relâchement. Enfin, le chirurgien va redraper la peau, généralement, au-dessus du nombril, sans transposition de ce dernier.


2. A quoi un patient doit s’attendre après une abdominoplastie ?

Une abdominoplastie, comme toute opération de chirurgie esthétique, implique des suites-opératoires. Considérées comme plus ou moins désagréables, elles sont toutefois inévitables et ne sont en rien insurmontables, même pour les patients les plus douillets.


2.1. Les suites-opératoires juste après l’intervention :

Après une abdominoplastie, les patients doivent s’attendre à connaître une douleur modérée, bien prise en charge par les antalgiques prescrits par le chirurgien esthétique. Des bleus et des œdèmes vont également apparaître à la suite de l’intervention mais ils s’atténuent au cours des semaines qui suivent la chirurgie. Par ailleurs, il est important de préciser que la sensation de gêne ressentie est plus importante lorsque l’abdominoplastie concerne également les muscles abdominaux. Enfin, un pansement compressif et des drains doivent être gardés pendant deux jours. 


2.2. Les contraintes pratiques après une abdominoplastie :

Une abdominoplastie implique certaines contraintes pratiques qui sont néanmoins essentielles pour une bonne cicatrisation. Ainsi, après le retrait du pansement compressif, le patient doit porter 24h sur 24, pendant un mois, une gaine de contention. En outre, ce délai est porté à deux mois lorsque l’intervention a pour objectif une réparation musculaire. Côté professionnel, les patients peuvent envisager une reprise de leurs activités après deux à quatre semaines. En revanche, le retour à la pratique du sport nécessite un délai plus important, généralement au moins deux mois. 


2.3. Le résultat obtenu après une abdominoplastie :

Une abdominoplastie est une intervention qui offre des résultats satisfaisants, toutefois, pour pouvoir les observer, les patients doivent faire preuve de patience. En effet, bien que les premiers bénéfices soient observables dès la fin de l’intervention, avec la disparition du tablier abdominal et des amas graisseux localisés, une abdominoplastie implique un délai de deux à trois mois pour pouvoir profiter d’un résultat se rapprochant de la promesse définitive. Passé ce délai, les patients peuvent ainsi constater que leur ventre est plus plat et la peau plus belle. Ils témoignent donc déjà à ce moment là d’une grande satisfaction. Néanmoins, pour constater le résultat définitif, le délai généralement constaté est d’un an. En effet, la peau a besoin de temps pour se rétracter et retrouver son aspect originel. Mais le jeu en vaut la chandelle ! Et pour cause, après une abdominoplastie, les bourrelets et les vergetures ont disparu, le ventre est plat et ferme. Toute la silhouette s’en trouve donc améliorée, retrouvant une véritable harmonie.

 

3. A quels patients s’adresse une abdominoplastie ?

Une abdominoplastie est donc une opération de chirurgie esthétique en Tunisie qui présente de nombreux bénéfices. Pour autant, de nombreux patients n’osent pas y avoir recours car ils ne pensent pas pouvoir en bénéficier. Pourtant, cette opération s’adresse à des profils de patients variés et pas uniquement ceux ayant eu recours à une chirurgie bariatrique. Ainsi, on distingue trois grandes catégories de candidats à l’abdominoplastie : les patients ayant subi un amaigrissement massif, les patients âgés de plus de 40 ans et les patients présentant un diastasis des grands-droits. 


3.1. Des patients ayant subi un amaigrissement massif : 

Au cours de la vie, les causes pouvant mener à une importante variation de poids sont nombreuses. On compte évidemment la grossesse, un régime ou encore une chirurgie bariatrique. Malheureusement, malgré l’amaigrissement la silhouette peut garder des stigmates de cette prise poids qui se traduisent généralement par des excès de peau, que l’on désigne par "tablier abdominal". Dans ces circonstances, une abdominoplastie est l’opération indiquée car elle permet d’effacer ces témoins disgracieux. En effet, lors de l’intervention, le chirurgien va corriger tous les surplus de peau entre le nombril et le pubis. Le ventre retrouve alors une apparence plate et la silhouette se fait gracieuse. En outre, elle permet aux patients jusque-là gênés dans leurs gestes du quotidien par ces excès de peau de retrouver un confort et une aisance pour se mouvoir. 


3.2. Des patients âgés de plus de 40 ans : 

Passé quarante ans, un grand nombre d’hommes constatent un surplus de graisse localisé dans l’abdomen, que l’on désigne affectueusement par le terme de "brioche". Chez les femmes, ce phénomène apparaît généralement après la ménopause. Difficile à accepter, ce phénomène complexe un grand nombre de patient, d’autant plus que le sport est souvent inefficace. L’abdominoplastie est alors l’intervention indiquée car une liposuccion du ventre seule, suffisante pour des patients plus jeunes, aurait des résultats aléatoires pour des personnes plus matures. En effet, avec l’âge, la peau est beaucoup moins élastique ce qui complique le phénomène de rétractation indispensable à la réussite d’une liposuccion. Par ailleurs, lorsque la masse graisseuse est importante, l’abdominoplastie est généralement associée à une liposuccion.


3.3. Des patients présentant un diastasis des grands-droits : 

Qu’il soit congénital ou consécutif à une grossesse, un diastasis des grands-droits (qui est un écartement des muscles abdominaux) a pour effet esthétique une proéminence du ventre peu gracieuse et source de complexe pour celui qui en est victime. Une abdominoplastie est l’intervention ad ‘hoc pour y remédier car elle permet de corriger le relâchement de la sangle abdominale en raffermissant les muscles abdominaux. En outre, il faut savoir que, pour un résultat optimal, une abdominoplastie réalisée pour corriger un diastasis est généralement associée à un lifting du ventre.