La chirurgie mammaire en Tunisie fait sans aucun doute partie du top trois des chirurgies les plus pratiquées en esthétique. Celle-ci englobe toutes les chirurgies qui sont réalisées sur la poitrine. La chirurgie des seins peut donc être divisée en quatre catégories globales : l’augmentation, la réduction, le lifting et la reconstruction. Tout au long de cet article, nous vous expliquons chaque procédure, ses modalités, les personnes qu’elles visent et ce qu’elles permettent d’apporter comme changements physiques.

 

Sommaire :

1.L’augmentation mammaire

2.La réduction mammaire

3.Le lifting mammaire

4.La reconstruction mammaire

 

1.L’augmentation mammaire

Certaines patientes possèdent un profond mal-être, n’osent pas porter des décolletés et sont malheureuses parce qu’elles possèdent une poitrine trop petite et non proportionnelle aux dimensions de leurs corps. Dans ce cas, il est préférable de s’orienter vers une augmentation mammaire.
En effet, cette procédure est pratiquée pour améliorer l'apparence, la taille et le contour des seins d'une femme.

Les candidats idéaux à l’augmentation mammaire sont :

  • Des femmes estimant que leur poitrine trop petite par rapport au reste de leur corps.
  • Des femmes souhaitant une augmentation après une perte d’un bonnet, liée à la grossesse et à l'allaitement.
  • Des femmes voulant retrouver une poitrine opulente perdue après une perte de poids importante.
  • Des femmes voulant corriger une asymétrie de la taille de leurs seins.

Avant toute chose, il est important de souligner, qu’après l’intervention, il faut être rigoureux et assidu et réaliser des examens réguliers et annuels pour vérifier l’état de la prothèse. En théorie, celle-ci doit être remplacée tous les dix ans mais peut souvent dépasser cette durée et atteindre quinze ans, si les examens ne montrent aucune anomalie au niveau de l’implant.
Cette intervention est généralement réalisée en ambulatoire et sous anesthésie générale. L'augmentation mammaire est faite à l'aide d'implants qui peuvent être placés au-dessus ou en dessous du muscle pectoral. En ce qui concerne les incisions, celles-ci peuvent être placées dans l'aisselle, l'aréole ou la partie inférieure du sein.

Un implant mammaire est une enveloppe de silicone remplie soit de solution saline (liquide physiologique), soit de gel de silicone. Pendant, la consultation préopératoire et après avoir étudié vos attentes esthétiques avec votre chirurgien. Vous allez déterminer la taille que vous souhaitez en posant des implants d'essai. Par ailleurs, si vos objectifs physiques ne sont pas cohérents avec l’intervention et manquent de réalisme, votre chirurgien opérant vous le mentionnera et vous conseillera du mieux possible, pour éviter tout type de déception.

 

2.La réduction mammaire

Les seins volumineux, lourds et affaissés peuvent être inconfortables et handicapants dans la vie quotidienne. En outre, cette lourdeur de la poitrine peut provoquer des douleurs au cou, des maux de dos ou encore des irritations cutanées dues au frottement peau contre peau. Elle est aussi à l’origine d’entailles au niveau des bretelles du soutien-gorge et mais aussi la source d’engourdissements permanents. La réduction des seins est l’intervention adéquate pour ce type d’inconvénients. Cette procédure consiste à enlever l'excès de peau, de graisse et de tissu glandulaire.

 Avec ce type de chirurgie, les cicatrices peuvent être importantes. La sensation normale des seins, la sensation de l'aréole, du mamelon et la production de lait sont généralement préservées. Les effets secondaires possibles sont :

  • La douleur qui est temporaire,
  • L’étendue du tissu cicatriciel,
  •  L’incapacité d'allaiter.

La procédure réduit le volume et le contour des seins, tout en préservant la sensation et la fonction de ces derniers. Après une réduction mammaire, les femmes signalent une amélioration considérable de leur état de santé. Elles ne souffrent plus de douleurs cervico-dorsales et profitent désormais mieux de leur vie.

 

3.Le lifting mammaire

Le lifting des seins est l’intervention adéquate pour les femmes qui ont la poitrine affaissée et pendante à cause de diverses grossesses, d’allaitements, ou encore de grandes fluctuations de poids. Il faut savoir que la qualité de la peau de la patiente et sa prédisposition génétique jouent fortement dans l’élasticité et la tonicité de ses seins.

En effet, chez certaines femmes, la peau n'est pas assez forte ou résistante pour supporter le poids de la poitrine, ce qui entraîne un affaissement des seins. Dans ce cas, on parle de ptose mammaire. Pour redonner du volume et un rehaussement à la poitrine, on procède à ce que l'on appelle la mastopexie c’est-à-dire le lifting. Il faut donc enlever l'excès de peau relâché et retendre celle-ci sur l’ensemble de la poitrine en la mettant sous tension afin d’avoir cet aspect ferme et galbé. Il est important de mentionner que le chirurgien peut conjuguer le lifting à d’autres interventions comme celles abordées précédemment.

 

4.La reconstruction mammaire

Certaines de nos patientes ont malheureusement été frappées par un cancer du sein ce qui aboutit souvent à une résection de celui-ci pour éviter toute récidive de la tumeur. Néanmoins, ces patientes peuvent donner un renouveau à leur poitrine et essayer d’effacer les séquelles physiques et psychologiques laissées par le cancer.

La reconstruction mammaire vise à recréer un sein avec l'apparence, le contour et le volume d’une poitrine ordinaire. En outre, la composante mamelon-aréole est également reconstruite. La sensation normale des seins et la capacité d'allaiter sont perdues lorsque les nerfs sensoriels ou les glandes et canaux lactifères ont été enlevés ou gravement endommagés. Vous aurez donc, par la reconstruction, l’apparence d’un sein, mais plus les sensations qui l’accompagnent. 

L'apparence, le contour et le volume du sein peuvent être recréés à l'aide d'implants ou de tissus propres à la patiente. Elle peut donc poser un implant ou récupérer de la graisse et la réinjecter par lipofilling. Si un implant est utilisé, il est bien choisi pour correspondre au sein opposé, de sorte à avoir les deux seins proportionnels. Il en va de même pour la quantité de cellules adipeuses réinjectées dans la poitrine. Il est primordial d’obtenir un résultat esthétique harmonieux. Ces différentes interventions ne sont pas dénuées de risques. Elles peuvent engendrer des éventuelles complications comme toute opération chirurgicale. Pour éviter d’en arriver à ce stade, il est primordial de suivre les indications données par le chirurgien à la lettre. Par conséquent, l’alcool, le tabac, les médicaments anticoagulants ou encore l’exposition au soleil sont prohibés.

Devis gratuit