La rhinoplastie est l’opération qui désigne la chirurgie esthétique, fonctionnelle ou réparatrice du nez. Elle a pour but de corriger ses imperfections. Ces dernières peuvent être de naissance, dues à un traumatisme ou conséquentes au vieillissement.


SOMMAIRE :

1 - En quoi consiste la rhinoplastie ?

2 - Les types de rhinoplastie

3 - Les anomalies du nez

4 - Le déroulement de l’intervention

5 - Les suites de l’intervention

6 - Les remboursements

 

1) En quoi consiste la rhinoplastie ?



La rhinoplastie est l’intervention esthétique phare du secteur car elle est la plus pratiquée. Elle doit être abordée avec beaucoup de précautions puisqu'elle est réalisée pour soigner l’esthétique du nez ou restaurer son bon fonctionnement.

En effet, elle a pour but de rétablir une harmonie faciale et de rééquilibrer les proportions du visage, c’est pour cela qu’on lui associe souvent une chirurgie du menton ou du front, on parle alors de profiloplastie.

L’opération en elle-même doit faire l’objet d’entretiens, d’une simulation en 3D et est élaborée avec le patient de manière informatique pour essayer de répondre à ses attentes au maximum.

 

2) Les types de rhinoplastie :



Il existe principalement 4 types de rhinoplastie : 

-La rhinoplastie médicale : c’est une rhinoplastie sans chirurgie. Le médecin va rectifier l’imperfection du nez avec des injections d’acide hyaluronique. La technique permet de corriger les petites irrégularités du nez : une bosse, un problème d’asymétrie, un creux ou une pointe déviée. Aucune greffe du cartilage n’est faite lors de cette intervention. Certains chirurgiens esthétiques ont recours à cette technique  pour perfectionner le résultat d’une rhinoplastie conventionnelle.

-La rhinoplastie correctrice ou esthétique : elle a pour but de modifier la morphologie de la pyramide osseuse, elle englobe aussi les anomalies de la pointe du nez.

-La rhinoplastie fonctionnelle : elle a pour rôle de remédier à des difficultés respiratoires. Cette intervention peut aussi corriger la déviation de la cloison nasale ou un épaississement des cornets.

-La rhinoplastie réparatrice ou constructive : elle concerne la fracture du nez, sa perte totale ou en partie (tumeur, accident) et sa reconstruction complète ou rhinopoïèse

Au passage, la septo-rhinoplastie associe la rhinoplastie esthétique et la rhinoplastie fonctionnelle. Enfin, la rhinoplastie ethnique concerne surtout les africains et les asiatiques. Leur nez présente plusieurs inconvenances respiratoires telles que des narines aplaties ou une arête et une pointe nasales basses.


Rhinoplastie Medicalys


3) Les anomalies du nez :



Les malformations du nez sont :

-        La pointe tombante,

-        La pointe large,

-        La pointe déviée,

-        La pointe du nez asymétrique,

-        Le nez long ou le nez hyperprojeté,

-        Le nez avec une bosse.


4) Le déroulement de l’intervention :



La rhinoplastie peut être pratiquée aussi bien chez l’homme que chez la femme mais elle est recommandée chez l’adolescent à la fin de sa croissance, c’est-à-dire à partir de 17 ans.

En premier lieu, le patient doit préparer un bilan sanguin selon les prescriptions du médecin et de l’anesthésiste, et un examen radiologique peut-être exigé en fonction du type de rhinoplastie : esthétique ou réparatrice. L’opération se déroule sous anesthésie générale et dure de 1 à 3 heures suivant les modifications à réaliser. Dans la quasi-totalité des cas, toutes les cicatrices sont cachées sur le rebord ou à l’intérieur du nez.

Les anomalies de la pointe du nez peuvent être congénitales ou conséquentes à un traumatisme. Ainsi, la chirurgie qui les prend en charge consiste en la restructuration de l’ossature cartilagineuse mais aussi de la peau, car parfois il est inévitable de rectifier une lèvre supérieure ou un menton pour préserver la structure globale du visage.

La rhinoplastie réparatrice rejoint la rhinoplastie esthétique sur les techniques adoptées et surtout les greffes du cartilage.

A la fin de l’intervention, une attelle est posée pour protéger et assurer le maintien du nez. En outre, des mèches (pansements absorbants) sont également placées dans les narines. Les suites de l’opération sont rarement douloureuses à part la difficulté de respirer par le nez due aux œdèmes ou aux ecchymoses dont l’importance et la durée varient d’une personne à une autre. 

La durée d’hospitalisation est d’un jour au minimum et ceci en fonction de la gravité de l’intervention. Un repos de 3 à 7 jours est conseillé. Quant au pansement, les mèches et les points de suture sont enlevés au bout de 8 jours.

L’œdème s’estompe sous 3 à 6 semaines. Après 3 mois on a une ébauche du résultat, au bout de 6 mois l’aspect définitif est bien cerné. En somme le résultat final ne peut se voir qu’au bout d’un an même plus lorsqu’il s’agit d’une peau épaisse.


5) Les suites de l’intervention :



Afin d’éviter d’éventuelles difficultés pendant la convalescence et favoriser une bonne cicatrisation, il serait préférable de :

-        Se reposer,

-        d’éviter tout effort ou activité sportive,

-        d’éviter de prendre le volant,

-        de ne prendre aucun médicament sans l’avis du médecin,

-        de consulter le chirurgien dès la constatation d’une gêne inexpliquée au niveau de la zone opérée,

-        de ne pas fumer pendant la convalescence,

-        d’éviter toute exposition au soleil au moins pendant deux mois,

-        de dormir la tête surélevée pour faciliter la résorption des œdèmes au niveau des yeux,

-        de proscrire la prise d’aspirine et la prise d’un contraceptif oral avant et après l’opération.

 

6) Les remboursements



La rhinoplastie esthétique est considérée comme une chirurgie de confort elle n’est pas remboursée par la sécurité sociale tandis que la rhinoplastie fonctionnelle ou réparatrice peut l’être.

En outre, le patient qui souffre d’une malformation du nez pour une raison quelconque peut avoir un complexe par rapport au défaut sur son visage. Le chirurgien doit bien cerner les désirs du patient, quant à ce dernier, il doit exprimer ses attentes pour que le résultat soit en harmonie avec le visage.

La rhinoplastie est l’intervention la plus pratiquée en esthétique, elle bénéficie d’un taux de réussite non négligeable et c’est pour cela que le patient doit sauter le pas. En effet, cela lui rendrait une expression du visage harmonieuse et lui permettrait de retrouver confiance en lui.