Les cicatrices post-chirurgie : quelles solutions pour les atténuer ?

Une opération de chirurgie esthétique a vocation à améliorer l’apparence physique de celui qui en bénéficie. Pour que l’objectif soit atteint, il s’agit d’opter pour un chirurgien esthétique de talent mais cela ne suffit pas à garantir un excellent résultat. Et pour cause, la réussite d’une opération de chirurgie plastique se joue également dans la phase post-opératoire. Il est en effet essentiel d’apporter un soin particulier à la cicatrice jusqu’à sa cicatrisation complète afin que cette dernière soit belle et qu’elle n’altère pas l’effet esthétique obtenu. Néanmoins, il n'est pas toujours aisé de savoir comment procéder pour prendre soin de sa cicatrice afin d’en atténuer l’apparence. Fort de ce constat, Medicalys vous propose de vous livrer toutes les informations essentielles sur les cicatrices. Vous serez ainsi en mesure de chouchouter la vôtre afin d’obtenir le résultat le plus satisfaisant possible ! 


Bien comprendre le processus de cicatrisation pour limiter les cicatrices après une chirurgie esthétique

Pour bien prendre soin de sa cicatrice après une opération de chirurgie esthétique, il est avant tout essentiel de bien comprendre les différentes phases inhérentes au processus de cicatrisation. Grâce à cela, vous serez en mesure de savoir ce qu’il est utile de faire et à quel moment. Suivez le guide ! 

 

La cicatrice juste après l’intervention de chirurgie esthétique

La cicatrice juste après votre opération de chirurgie esthétique est la première étape de votre processus de cicatrisation. Elle va durer environ deux semaines. A ce stade, vos vaisseaux sanguins dans la zone traitée se dilatent et les cellules de la peau se multiplient. Son apparence est généralement fine et elle peut générer une légère sensation d’inconfort.

 

La cicatrice jusqu’à six mois après l’opération de chirurgie esthétique

Deux semaines après votre opération de chirurgie plastique, vous entrez dans ce que l’on appelle les premiers mois post opératoires. Cette phase s’étend jusqu'à six mois après votre intervention de chirurgie esthétique. Concrètement, votre cicatrice va devenir votre meilleure ennemie. Elle peut ainsi sembler rougeâtre, être associée à un œdème, une légère douleur, une sensation de tiraillement et de démangeaison ou encore, une impression d’échauffement de la zone. Le tableau n’est pas glamour mais il est fréquent et standard. Il fait partie intégrante du processus de cicatrisation sans que cela doive être source d’inquiétude. Néanmoins, ces petits désagréments doivent rester dans la mesure du raisonnable. Toute sensation majeure de gêne ou de douleur doit vous amener à consulter un chirurgien esthétique afin qu’il s’assure de la bonne cicatrisation. 

 

La cicatrice jusqu'à deux ans après l’opération de chirurgie esthétique

Une fois passé le cap des six mois, vous aurez franchi l’étape la plus désagréable. A partir de là, vous entrez dans la phase de remodelage. Cette période peut durer jusqu’à deux ans. Dans le détail, à ce stade, votre cicatrice va blanchir et s'assouplir. Au toucher, elle va devenir insensible. Au terme de cette phase, vous pourrez observer son aspect définitif ! 

 

Quels problèmes cicatriciels peuvent apparaître après une opération de chirurgie esthétique

Lorsque toutes les étapes précédentes se déroulent sans encombre, le patient bénéficie d’une cicatrice à l’aspect relativement esthétique. Néanmoins, il arrive parfois qu’un grain de sable vienne gripper la machine lors de ces différentes étapes et cela peut avoir des conséquences sur l’aspect esthétique final de la cicatrice. On distingue ainsi deux principaux problèmes cicatriciels (rares) après une opération de chirurgie esthétique : les cicatrices hypertrophiques et les cicatrices chéloïdes

 

Les cicatrices hypertrophiques :

Ces dernières se traduisent par un aspect plutôt bombé, un aspect rougeâtre et peuvent entraîner une sensation (le tout une fois la cicatrisation arrivée à maturité). Sur le plan esthétique, elles se traduisent par une largeur augmentée qui varie d’un patient à l’autre. 

 

Les cicatrices chéloïdes :

Lorsqu’un problème survient lors de la cicatrisation, il arrive que le tissu cicatriciel s’étende au-delà de la plaie initiale pour envahir d’autres zones de la peau. Les cicatrices chéloïdes sont volumineuses et peuvent générer des démangeaisons ainsi que des douleurs. Au-delà des problèmes cicatriciels, qui restent rares, il est également important de noter que l’aspect esthétique final des cicatrices dépend également de certains facteurs présentés par le patient. Les cicatrices précédentes peuvent ainsi donner une indication sur le potentiel résultat du processus cicatriciel. Par ailleurs, les patients présentant une peau foncée sont plus fréquemment susceptibles de rencontrer des problèmes cicatriciels. 

 

Découvrez comment atténuer les cicatrices après une opération de chirurgie esthétique

Maintenant que vous maîtrisez les différentes étapes du processus cicatriciel ainsi que les risques de cicatrisations anormales, il est temps de se pencher sur les différentes astuces permettant d’atténuer les cicatrices. En effet, en adoptant quelques gestes simples à effectuer lors de votre cicatrisation, vous mettrez toutes les chances de votre côté pour arborer une jolie cicatrice, la plus fine et discrète possible. Découvre vite tous ces bons réflexes !  

 

Suivre les indications du chirurgien esthétique 

Après votre opération de chirurgie esthétique, votre praticien va vous communiquer une routine à effectuer afin de récupérer au plus vite après votre opération de chirurgie esthétique. Que ce soit pour votre santé ou pour obtenir une belle cicatrice, il est indispensable de suivre à la lettre toutes ces recommandations. A titre d’exemple, lorsque le chirurgien esthétique vous impose le port d’un vêtement de contention jour et nuit pour une durée donnée, vous devez vous y soumettre sans en raccourcir la durée et effectuer le moindre aménagement de ces recommandations. Ces dernières ont en effet été étudiées pour favoriser la bonne cicatrisation de vos plaies et elles n’ont pas été choisies par hasard ! 

 

Bien protéger la cicatrice de chirurgie plastique

Pour favoriser la bonne cicatrisation de vos plaies, les protéger contre toute agression extérieure (frottements, etc.) est un bon début ! Pour ce faire, vous pouvez utiliser des gels, des pansements compressifs ou en silicone. Ces derniers sont particulièrement recommandés car ils favorisent l’hydratation du tissu cicatriciel, limitent sa coloration et réduisent autant la sensation de démangeaison que de gêne. Bref, ils présentent de nombreux atouts et sont disponibles en vente libre en pharmacie ! 

 

Hydrater la cicatrice de chirurgie esthétique

Au cours des premières semaines (phase une) qui suivent votre opération de chirurgie esthétique, il est essentiel de veiller à ne pas enlever la croûte de votre cicatrice et à la garder bien hydrater. En effet, une peau bien hydratée reste souple et cicatrise mieux. Pour ce faire, vous pouvez utiliser de l’huile végétale ou une crème spécifique. Avec une peau hydratée en profondeur, votre cicatrisation n’en sera que plus rapide et votre cicatrice plus belle. 

 

Appliquer une crème cicatrisante sur la cicatrice de chirurgie esthétique

Lorsque vous entrez dans la phase deux de votre processus de cicatrisation, les crèmes cicatrisantes seront de véritables alliées pour obtenir in fine une belle cicatrice. Elles vont permettre à la peau de cicatriser plus rapidement. Puis, dans un second temps (en milieu de phase deux), vous pourrez les remplacer par des crèmes à base de silicone. Ces dernières vont permettre d’assouplir la peau et de rendre la cicatrice plus fine.  

 

Masser la cicatrice de chirurgie esthétique

Pour obtenir une jolie cicatrice après une opération de chirurgie esthétique, les massages sont un véritable prérequis. En effet, masser quotidiennement la zone, avec une crème cicatrisante, à base de silicone ou une huile, va permettre d’assouplir la peau et donc de réduire les adhérences mais pas seulement. La microcirculation va être stimulée ce qui va permettre petit à petit d’améliorer l’apparence de la cicatrice. Vous pouvez commencer à masser votre cicatrice dès que les croûtes sont tombées. Quant à l’intensité des massages, nous vous recommandons de commencer doucement au début puis de procéder de façon plus intense lorsque la cicatrice est plus ancienne. 

 

Protéger la cicatrice de chirurgie esthétique du soleil

Le soleil est l’ennemi des cicatrices. Pour atténuer une cicatrice après une opération de chirurgie esthétique, il est donc impératif de ne pas l’exposer aux rayons UV pendant tout le processus cicatriciel, c’est-à-dire, un an post chirurgie. Et pour cause, en exposant votre cicatrice au soleil, vous risquez d’activer la production de mélanine et donc de renforcer définitivement sa coloration. Par ailleurs, une fois que votre cicatrice sera arrivée à maturité cicatricielle, nous vous recommandons de la protéger avec une crème écran total indice 50 afin de ne pas altérer son aspect.

 

Avoir une bonne hygiène de vie

Enfin, pour obtenir une jolie cicatrice après une opération de chirurgie esthétique, avoir une bonne hygiène de vie est indispensable. Une alimentation saine et équilibrée, une bonne hydratation mais aussi, une bonne qualité de sommeil, contribue à une belle cicatrisation. Par ailleurs, les patients fumeurs sont invités à stopper leur consommation de tabac pendant toute la durée du processus de cicatrisation. En effet, le tabac est un ennemi de taille pour une bonne cicatrisation. Ce dernier favorise le risque infectieux et peut être à l’origine de cicatrices larges et noires. Ces risques doivent être pris en compte à leur juste valeur afin d’obtenir une jolie cicatrice qui ne viendra pas altérer tous les bénéfices obtenus grâce à l’opération de chirurgie esthétique.

Devis en ligne gratuit et
sans engagement

phone
Attention, c’est bientôt la fin de la Promotion!

N’attendez pas et profitez d’une réduction exceptionnelle sur toutes les interventions avant la fin de la promo.

Cadeau