Comment faire disparaître une cicatrice  : 8 astuces ?

Date de publication : 23/01/2023

Après une opération chirurgicale, au stress du succès de l’intervention, succède celui d’une cicatrice la plus discrète possible. En effet, une opération de chirurgie esthétique ne peut être considérée comme réussie que si la cicatrice inhérente à cette dernière est discrète. Pour ce faire, il est important d’adopter des gestes simples qui garantissent une cicatrisation optimale et donc une cicatrice aussi invisible que possible. Medicalys, votre partenaire de confiance pour une opération de chirurgie esthétique en Tunisie vous propose de vous dévoiler comment atténuer une cicatrice après une opération chirurgicale. Suivez le guide ! 


8 astuces pour atténuer une cicatrice après une opération chirurgicale

Vous envisagez de faire une opération chirurgicale mais vous craignez que la cicatrice consécutive à cette dernière ne soit disgracieuse. On vous comprend, c’est l’une des principales craintes des candidats à la chirurgie esthétique. Alors, afin de vous accompagner au mieux dans vos projets d’opération de chirurgie plastique, Medicalys, votre partenaire de confiance pour une intervention en Tunisie, vous propose de vous dévoiler 8 astuces pour atténuer une cicatrice après une opération chirurgicale. Suivez le guide !

 

Cicatrices chirurgie esthétique : 1 Bien hydrater la cicatrice pour l’atténuer

Le premier geste essentiel à la bonne cicatrisation d’une incision est aussi élémentaire que souvent négligé : une bonne hydratation. Et pour cause, pour que la cicatrice soit fine et jolie, la peau doit se régénérer en profondeur. Pour se faire, elle doit être nourrie et hydratée, dès le début de la phase de cicatrisation, c’est-à-dire, dès l’apparition de la croûte qu’il ne faudra sous aucun prétexte gratter ou enlever. En respectant quotidiennement ce geste simple après votre opération, vous mettez toutes les chances de votre côté pour afficher une cicatrice après l’opération chirurgicale aussi discrète que possible.


Découvrez également :  Abdominoplastie : retrouver un ventre plat grâce à la chirurgie esthétique

 

Cicatrices chirurgie esthétique : 2 Bien protéger la plaie avec un pansement pour favoriser sa cicatrisation

Pour obtenir une jolie cicatrice après une opération chirurgicale, il est important de la chouchouter. Cela commence par bien la protéger des agressions extérieures, à l’instar des frottements, du vent ou encore de la poussière qui pourraient altérer la bonne cicatrisation de votre incision. Pour protéger au mieux votre cicatrice, nous vous recommandons donc de toujours protéger votre cicatrice à l’aide d’un pansement. Ceux en silicone ou encore compressifs sont particulièrement efficaces car ils favorisent pour les premiers l’hydratation du tissu cicatriciel. Résultat ? La cicatrice est moins colorée, plus souple et elle démange beaucoup moins !

 

Cicatrices chirurgie esthétique : 3 Protéger la cicatrice du soleil pour l’atténuer  

Pour éviter d’afficher une cicatrice disgracieuse, veiller à la protéger du soleil est essentiel. Et pour cause, en cas d’exposition aux rayons UV, la production de mélanine va être favorisée et donc, la coloration de la cicatrice accentuée. En pratique, cela signifie que vous devez absolument éviter d’exposer votre cicatrice, à minima, tout au long de la première année car la cicatrice est encore en phase de maturation. De plus, pour les années qui suivent, il est important d’appliquer une bonne crème solaire, de préférence un écran total indice 50, afin de protéger au maximum la peau. C’est d’autant plus important qu’il est important de noter que le soleil accentue le vieillissement de la peau.

 

Cicatrices chirurgie esthétique : 4 Masser la cicatrice pour l’atténuer

Pour obtenir une belle cicatrice après une opération chirurgicale, idéalement, il est conseillé de masser cette dernière. En effet, masser la cicatrice permet de la rendre plus souple et de limiter les adhérences car la microcirculation est stimulée. Résultat ? La cicatrice apparaît plus discrète. Sur le plan pratique, les massages peuvent débuter dès que les croûtes sont tombées. Néanmoins, par précaution, il est recommandé de débuter par des mouvements relativement doux puis d’évoluer vers des massages plus en profondeur lorsque la cicatrice vieillit. Enfin, sachez que pour espérer obtenir un résultat optimal, une bonne régularité est indispensable. Les massages doivent ainsi être effectués quotidiennement et avec sérieux.


Ceci va vous intéresser: Quelles cicatrices après un lipofilling des fesses ?


Cicatrices chirurgie esthétique : 5 Bien respecter les consignes du chirurgien esthétique pour atténuer la cicatrice après une intervention  

Pour atténuer une cicatrice après une opération chirurgicale, il est indispensable de suivre à la lettre les recommandations du chirurgien esthétique. Concrètement, cela signifie que la plaie doit être nettoyée avec le plus grand soin, que le pansement compressif doit être gardé le plus longtemps possible pour bien comprimer la cicatrice, même si cela vous semble trop contraignant, et que les points de suture (s’ils ne sont pas résorbables) doivent être retirés à la date indiquée par le chirurgien esthétique. Avant ou après pourrait en effet avoir des conséquences sur l’esthétique de votre cicatrice.

 

Cicatrices chirurgie esthétique :  6 Appliquer des produits de soin dédiés pour atténuer une cicatrice

Pour atténuer une cicatrice après une opération de chirurgie esthétique, vous pouvez appliquer des produits de soin dédiés. Dans les premiers temps, nous vous recommandons simplement de bien l’hydrater puis d’appliquer quotidiennement des produits spécifiques telles que des crèmes cicatrisantes riches en actifs tels que le silicone par exemple. Une application régulière de ce type de produits, dès que la phase inflammatoire est terminée, va ainsi permettre de nourrir la peau en profondeur et de favoriser sa régénération. Votre cicatrice après l’opération chirurgicale sera donc atténuée et beaucoup plus belle.

 

Cicatrices chirurgie esthétique :  7 Faire des séances de laser pour atténuer les cicatrices chirurgicales

Lorsque la phase de cicatrisation est terminée et que les cicatrices ne sont aussi gracieuse qu’espéré, sachez qu’il existe encore une solution : le laser ! En effet, des séances de laser permettent de faire disparaître les cicatrices disgracieuses. Dans le détail, on distingue deux types de laser : le laser fractionnel et le laser abrasif. Concrètement, le premier stimule la régénération cellulaire, c’est-à-dire qu’il va permettre à la peau de se reconstituer en éliminant les traces de cicatrices. Le laser abrasif, quant à lui, est un laser particulièrement indiqué lorsque les cicatrices sont importantes. Et pour cause, il agit sur les couches profondes de l’épiderme ce qui permet de retrouver une peau lisse et exempte de cicatrices (à condition qu'il ne s’agisse pas de cicatrices chéloïdes).

 

Cicatrices chirurgie esthétique : 8 Faire des injections de corticoïdes pour atténuer une cicatrice

Après une opération chirurgicale, la cicatrisation peut présenter des anomalies amenant au développement de cicatrices chéloïdes. Concrètement, il s’agit de cicatrices qui, au bout de 18 mois, ont toujours une apparence épaisse et boursouflée, c’est-à-dire, très disgracieuses. Les personnes les plus susceptibles de développer ce type de cicatrices sont les personnes à peau noire ou asiatiques. Les personnes de type caucasien sont également susceptibles de développer des cicatrices chéloïdes mais le phénomène est beaucoup plus rare. En termes de localisation, les cicatrices chéloïdes apparaissent généralement au niveau du sternum, des épaules, dans le bas du visage ou encore, dans la région pubienne. Elles sont souvent source de profonds complexes pour ceux qui en sont victimes mais, heureusement, il existe un traitement pour atténuer les cicatrices chéloïdes : les injections de corticoïdes. Ces derniers sont ainsi injectés sur toute la longueur du derme de la cicatrice et doivent être espacés de trois à six semaines pour que le patient puisse obtenir un résultat satisfaisant.


Lisez aussi : Augmentation Mammaire en Tunisie : découvrez tous les détails !



Quelles sont les différentes étapes de cicatrisation ?

On distingue trois principales étapes de cicatrisation. Lors de la première étape, le sang coagule ce qui permet de stopper le saignement. Lors de la seconde étape de cicatrisation, pendant cinq à quinze jours, les cellules de la peau adjacente créent des brilles collagènes. Enfin, ces dernières mûrissent sur une longue période, ce qui permet de recréer un tissu fibreux épais. C’est ce tissu conjonctif qui va remplacer le tissu détruit.

 

Quels sont les différents types de cicatrices ?

On distingue différents types de cicatrices : les cicatrices normales, les cicatrices pigmentées, les cicatrices rétractiles, les cicatrices déprimées, les cicatrices hypertrophiques, les cicatrices chéloïdiennes. Concrètement, les premières, les cicatrices dites normales, sont souples à la palpation et sont presque invisibles, sans différences avec la peau avoisinante. Certains facteurs peuvent néanmoins altérer une bonne cicatrisation après une opération chirurgicale, comme le tabac, l’exposition au soleil ou encore une mauvaise alimentation.

Les cicatrices pigmentées, quant à elles, ont une apparence plus foncée que la peau voisine. Elles sont plus fréquentes chez les personnes ayant la peau foncée. En ce qui concerne les cicatrices rétractiles, généralement, elles apparaissent à la suite d’une brûlure. Elles se traduisent par l’apparition de cordons fibreux car la zone de la cicatrice se rétrécit et appuie sur les tissus voisins. Elles peuvent créer des douleurs car elles sont dures et surélevées, ce qui nuit parfois à une bonne amplitude de mouvement. Les cicatrices déprimées quant à elles sont de forme ovale, ronde et/ou assez irrégulière. Elles sont consécutives à une varicelle, l’acné ou encore un furoncle. Les cicatrices hypertrophiques de leur côté se traduisent par l’apparition d’un relief qui disparaît spontanément au bout d’un à deux ans. Enfin, les cicatrices chéloïdes s’expriment par une boursouflure, fibreuse et dure. Peu douloureuse dans l’absolu, elles restent très sensibles aux frottements. Ce type de cicatrice peut apparaître après une plaie suite à un accident ou après une opération chirurgicale.

Devis en ligne gratuit et
sans engagement

phone
Attention, c’est bientôt la fin de la Promotion!

N’attendez pas et profitez d’une réduction exceptionnelle sur toutes les interventions avant la fin de la promo.

Cadeau