Chirurgie esthétique : une nouvelle technique pour limiter les cicatrices ?

L’objectif d’une opération de chirurgie esthétique en Tunisie est de réparer une anomalie physique ou une imperfection afin d’obtenir un physique à l’allure plus flatteuse. En la matière, la chirurgie plastique est d’une efficacité redoutable. Pour le constater, il suffit d’ailleurs de regarder les photos avant-après chirurgie esthétique en Tunisie. Toutefois, pour que cette dernière puisse exprimer l’étendue de ses bienfaits, encore faut-il que les cicatrices engendrées par l’opération soient belles. En effet, des cicatrices disgracieuses nuisent à l’esthétique du corps ou du visage et peuvent ainsi altérer le résultat obtenu grâce à l’intervention de chirurgie plastique. Afin de vous assurer les meilleurs résultats possibles suite à une opération de chirurgie esthétique, Medicalys vous propose donc de découvrir toutes les techniques pour limiter les cicatrices à la suite d’une opération de chirurgie plastique. Suivez le guide !


Découvrez toutes les techniques pour limiter les cicatrices

Limiter les cicatrices après une intervention est un véritable enjeu pour les chirurgiens esthétiques comme pour les candidats à la chirurgie esthétique. Et pour cause, plus les cicatrices sont fines et discrètes, plus le résultat est satisfaisant. Les techniques pour limiter les cicatrices sont donc en perpétuelle évolution afin d’offrir aux patients des résultats toujours plus spectaculaires. Medicalys vous invite donc à découvrir les dernières avancées en la matière afin de pouvoir faire les bons choix avant et après votre opération de chirurgie esthétique en Tunisie.

 

Une nouvelle technique tout droit venue des Etats-Unis

Encore peu connue en France et en Tunisie, il y a trois ans, une nouvelle technique permettant de limiter les cicatrices en cas de traitement du relâchement cutané a vu le jour aux Etats-Unis. Présentée dans l’émission “Bienfait pour vous” sur Europe 1, par le chirurgien plasticien et esthétique Eric Plot, cette dernière est pleine de promesses bien qu’elle n’ait pas encore fait ses preuves sur le vieux continent ou en Tunisie. 

 

En quoi consiste cette nouvelle technique pour limiter les cicatrices ?

La promesse de cette nouvelle technique, présentée par le Dr Plot, est belle : retendre la peau sans engendrer de cicatrices. Concrètement, pour limiter les cicatrices après une chirurgie esthétique, cette technique consiste à réaliser de minuscules incisions afin d’insérer sous la peau une sonde dégageant du gaz hélium. Cette technique va être associée à la radiofréquence qui va venir “bombarder le gaz hélium” afin de créer un stress thermique. La température dans la zone va ainsi augmenter à 80-90 degrés sur des laps de temps extrêmement courts, à peine deux millisecondes. C’est ce stress, engendré par ce combo de choc, qui va générer une rétraction cutanée sans avoir à subir d’importantes cicatrices. Sur le plan technique, lorsque la zone est limitée, l'opération se déroule sous anesthésie locale, en revanche, lorsque la zone à traiter est relativement importante, l’anesthésie générale est privilégiée. 

 

A qui s’adresse cette nouvelle technique pour limiter les cicatrices ?

Cette nouvelle technique, qui rappelons-le est encore très récente donc on ne dispose pas d’un important recul sur les résultats qu’elle offre, s’adresse aux candidats à la chirurgie esthétique souffrant de relâchement cutané léger. Cela signifie qu’elle ne pourra pas remplacer un lifting des cuisses ou une abdominoplastie pour les patients souffrant d’un relâchement cutané modéré à important.

 

Combien coûte cette nouvelle technique pour limiter les cicatrices ?

Encore trop peu pratiquée en France et en Tunisie, on ne connaît pas le coût de cette nouvelle technique pour limiter les cicatrices en cas de relâchement cutané. En revanche, lors de son passage dans l’émission “Bienfait pour vous”, le Dr Plot a précisé qu’il serait important et ce pour de multiples raisons. Parmi celles évoquées, nous avons retenu le prix d’un appareil de radiofréquence, qui est conséquent, ainsi que celui de la sonde nécessaire à l’opération de chirurgie esthétique, qui est à usage unique. Il s’agit également d’une technique nécessitant un travail minutieux et long de la part du chirurgien esthétique car le traitement se fait par bandes. Le délai moyen pour une opération du ventre est ainsi d’au minimum une heure…

 

5 astuces pour limiter les cicatrices après une intervention de chirurgie esthétique en Tunisie

Vous l’aurez compris, cette nouvelle technique pour limiter les cicatrices, venue des USA, est prometteuse pour les patients souffrants de relâchement cutané, néanmoins, elle n’a rien de miraculeux. Son action est en effet limitée aux patients sujets à un relâchement cutané léger, elle exclut donc les candidats à la chirurgie esthétique pour d’autres motifs. Alors, afin d’obtenir de belles cicatrices après une opération de chirurgie esthétique, le meilleur moyen est encore de se concentrer sur des techniques qui ont fait leurs preuves. Fort de ce constat, Medicalys vous propose de découvrir 5 astuces infaillibles pour limiter les cicatrices après une opération de chirurgie esthétique en Tunisie.  

 

1 Suivre les recommandations du chirurgien esthétique pour limiter les cicatrices post-chirurgie esthétique

La première astuce pour limiter les cicatrices après une opération de chirurgie esthétique est aussi la plus évidente : suivre à la lettre les recommandations du chirurgien esthétique en Tunisie. En effet, après l’intervention, le chirurgien plastique délivre aux patients un certain nombre de conseils qu’il est essentiel de suivre. On compte notamment le respect du délai de repos avancé par le chirurgien esthétique en Tunisie, que ce soit sur le plan professionnel ou la pratique du sport, mais aussi le suivi assidu des positions autorisées ou non, par exemple pour l’abdominoplastie, l’obligation de dormir en portefeuille. Et pour cause, bien que ces recommandations puissent paraître superflues, leur respect est primordial pour une bonne cicatrisation. Par ailleurs, la bonne prise des médicaments prescrits par le chirurgien esthétique est également indispensable, chaque médicament ayant son rôle à jouer ! 

 

2 Appliquer des crèmes spécifiques pour limiter les cicatrices post-chirurgie esthétique

Pour obtenir une belle cicatrisation après une chirurgie esthétique en Tunisie, l’application régulière de crèmes spécifiques est également un prérequis. Pour limiter les cicatrices après une intervention, il est ainsi recommandé d’appliquer une crème cicatrisante qui va favoriser la guérison des tissus. Dans un second temps, pour obtenir une belle cicatrice après l’opération, il est préconisé d’appliquer une crème à base de silicone. Cette dernière va en effet permettre d’assouplir la peau afin que la cicatrice soit très fine. Idéalement, à ce stade, effectuer un massage de la cicatrice lors de l’application de la crème va également permettre d’éviter l’apparition d’adhérences et donc d’obtenir une jolie cicatrice. 

 

3 Adopter une alimentation saine et équilibrée pour limiter les cicatrices post-chirurgie esthétique

Pour obtenir une belle cicatrice après une opération de chirurgie plastique en Tunisie, une alimentation saine et équilibrée fait partie des clés. Et pour cause, un patient en bonne santé, bien nourri, dispose de tous les nutriments et vitamines nécessaires à une bonne cicatrisation. Cette dernière va ainsi permettre au candidat à la chirurgie esthétique de guérir plus vite et donc de limiter les cicatrices post-opératoires. Fruits, légumes, viandes et poissons de bonne qualité nutritionnelle sont donc les alliés des patients venant de subir une chirurgie. Le résultat n’en sera que plus satisfaisant pour eux ! 

 

4 Bien s’hydrater pour limiter les cicatrices post-chirurgie esthétique

Avoir une bonne hydratation est également indispensable pour limiter les cicatrices après une opération de chirurgie esthétique en Tunisie. Par bonne hydratation, nous entendons à la fois une consommation régulière et suffisante en eau mais aussi l’application d’une crème visant à hydrater la peau. Pourquoi ? Car une peau bien hydratée reste souple et cicatrise mieux. Après une opération de chirurgie esthétique en Tunisie, il est donc essentiel de s’hydrater régulièrement en ayant toujours à portée de main une bouteille d’eau mais aussi en appliquant quotidiennement une crème hydratante. En suivant ce combo de choc, vous pourrez facilement limiter les cicatrices post-opératoires d’une intervention de chirurgie esthétique en Tunisie.  

 

5 Exclure les expositions au soleil et la cigarette pour limiter les cicatrices post-chirurgie esthétique

Après une opération de chirurgie esthétique, l’envie d’exposer au soleil son visage ou son corps à l’esthétique dorénavant plus flatteuse peut être forte. Et pour cause, le bronzage est connu pour embellir ! Néanmoins, c’est une très mauvaise idée car les rayons UV pourraient altérer la bonne cicatrisation des cicatrices. En effet, en exposant les cicatrices d’une opération de chirurgie plastique en Tunisie, ces dernières pourraient marquer. Concrètement, cela signifie qu’elles conserveraient définitivement la couleur prise au soleil, même une fois que le bronzage serait parti. Elles seraient donc beaucoup moins discrètes...Le tabac est lui aussi un ennemi pour une bonne cicatrisation. Pour limiter les cicatrices après une opération de chirurgie esthétique en Tunisie, il est donc indispensable d’éviter toute consommation de tabac après l’opération, mais aussi avant d’ailleurs. Et pour cause, consommer du tabac augmente le risque infectieux et peut entraîner des cicatrices larges et noires. Les candidats à la chirurgie esthétique fumeurs sont donc invités à stopper leur consommation de tabac le temps que leurs cicatrices soient arrivées à maturité cicatricielle. De cette façon, ils mettront toutes les chances de leur côté pour limiter les cicatrices après leur opération de chirurgie esthétique en Tunisie.

Devis en ligne gratuit et
sans engagement

phone