NYMPHOPLASTIE-TUNISIE Medicalys

La nymphoplastie en Tunisie permet à nombre de femmes de renforcer leur confiance en elles. Cette procédure conçue pour améliorer l’esthétique d’une part extrêmement importante de l’anatomie féminine apporte à celles qui en font l’expérience un confort intime salutaire.

L’intervention qui permet d’aboutir aux résultats désirés s’adresse en effet à des femmes en proie à une gêne ou à un inconfort qui les affecte dans une dimension à la fois intime et délicate de leur personnalité. Elle ne peut toutefois être menée qu’en l’absence de contre-indications.

Sa mise en œuvre requiert une préparation précise avec des exigences spécifiquement déterminées. Pour une bonne part, celles-ci consistent en des échanges entre la patiente et le praticien et ont pour objectif de définir les attentes et de renseigner quant à la procédure applicable.

La gestion correcte des suites opératoires et le respect des prescriptions médicales durant la période de convalescence déterminent la qualité des résultats à attendre d’une nymphoplastie en Tunisie.

Sejour tunisie

Qu’est-ce que c’est ?

La nymphoplastie désigne une intervention chirurgicale conçue pour corriger une hypertrophie des petites lèvres de l'organe génital féminin. Cette chirurgie tient son nom des nymphes, deux replis de peau également désignés comme les petites lèvres qui encadrent l'entrée du vagin.

La nymphoplastie encore appelée labioplastie ou labiaplastie, constitue la seule voie disponible pour prendre en charge une hypertrophie des nymphes.

Du point de vue anatomique, la vulve vue de l'extérieur ne laisse voir que les grandes lèvres et de petite portion des nymphes. Lorsque le volume de celles-ci les rend plus visibles que les grandes lèvres, le recours à une nymphoplastie en Tunisie permet de réduire leur taille.

En dehors de l'hypertrophie, cette intervention permet également de prendre en charge une asymétrie des nymphes. Ces phénomènes d'asymétrie et d'hypertrophie ne constituent pas uniquement une gêne esthétique.

Ils peuvent également être sources d'un inconfort physique. En effet, le port de vêtements ajustés, les relations intimes ou encore la pratique sportive, peuvent donner lieu à des douleurs ou à des irritations susceptibles elles-mêmes de se révéler sources d'infection chez la femme.

Dans la pratique sexuelle, l'hypertrophie des petites lèvres peut également représenter une entrave à la pénétration, constituant ainsi un blocage chez le partenaire masculin. Cet état de choses est susceptible de complexer la femme et de dégrader sa vie sexuelle.

A qui s’adresse l’intervention ?

Le recours à une nymphoplastie en Tunisie peut se justifier par l'inconfort, les douleurs ou le manque d'esthétique ressenti par la femme. Bien évidemment, cette chirurgie est exclusivement réservée à des femmes.

L'âge minimum pour se soumettre à cette intervention est de 18 ans. Pour une patiente qui envisage de porter une grossesse dans un délai proche, la nymphoplastie en Tunisie n'est pas recommandée. Il est préférable dans un tel cas, d'attendre la fin de la grossesse.

Une nymphoplastie en Tunisie présente les contre-indications communes à la quasi-totalité des chirurgies. Ainsi, des antécédents d'embolie pulmonaire ou de phlébite sont des contre-indications sérieuses à l'intervention.

Une contre-indication spécifique concerne la présence d'une infection vaginale. Dans une telle situation, l'infection doit impérativement être traitée avant la mise en œuvre de la chirurgie.

Des consultations

La préparation correcte d'une chirurgie de nymphoplastie en Tunisie nécessite des consultations préalables avec les spécialistes.

Outre les échanges destinés à renseigner le chirurgien sur les attentes de la patiente et à éclairer cette dernière sur la procédure retenue par le praticien, la réalisation d'un bilan sanguin classique est nécessaire. Cet examen doit dater de moins de 3 mois.

La patiente doit par ailleurs tenir le chirurgien informé quant à une éventuelle médication dans le cadre d'un traitement en cours. Une consultation doit également être tenue avec l'anesthésiste en préparation de la chirurgie.

Des consignes médicales

Au nombre des consignes qui s'imposent en préparation d'une nymphoplastie en Tunisie, l'arrêt de la consommation de tabac au moins 2 semaines avant la date de l'intervention permet d'éviter tout risque de nécrose. À cela, s'ajoutent les consignes suivantes :

  • L'arrêt de la consommation d'alcool et de tout produit stupéfiant au moins 10 jours avant la labioplastie ;
  • L'arrêt de tout traitement médical contenant des anticoagulants, des anti-inflammatoires ou de l'aspirine dans le même délai afin de favoriser la cicatrisation post-opératoire et de réduire les risques hémorragiques ;
  • L'arrêt des rapports sexuels au moins 24 heures avant l'opération afin de réduire les risques d'irritation.

Ces consignes médicales sont essentielles au déroulement serein de la chirurgie et doivent être scrupuleusement respectées.

La procédure

Dans le cadre de la procédure chirurgicale de labioplastie en Tunisie, le chirurgien veille à ne pas modifier la morphologie de la vulve.

Son action se limite au retrait de l'excès de peau dans une situation d'hypertrophie ou au remodelage des contours dans une situation d'asymétrie des nymphes. Il existe deux techniques envisageables dans le cadre de cette chirurgie :

  • La technique triangulaire est adaptée lorsque l'hypertrophie de la muqueuse est localisée avec précision. Dans ce cas, une incision de forme triangulaire est pratiquée sur la moitié postérieure de la lèvre afin de retirer l'excédent. Cette technique permet d'améliorer l'apparence physique de l'intimité de la patiente sans lui conférer un aspect artificiel. Les caractéristiques essentielles, notamment l'épaisseur, la couleur et les plis naturels sont conservés. Discrète, la cicatrice laissée par l'intervention se situe alors en-dessous de la partie inférieure des nymphes ;
  • La technique longitudinale convient en cas de nymphes particulièrement développées et dont le volume excède de beaucoup celui des grandes lèvres. Les petites lèvres sont coupées sur toute leur longueur et des sutures sont pratiquées sur leurs rebords à l'aide de fils résorbables. Simple, radicale et efficace, la technique permet de retirer un maximum d'excédent et la cicatrisation et plus aisée.

Dans le cas de la technique triangulaire, il est possible d'observer un relâchement des sutures ainsi qu'une pigmentation peu esthétique des zones traitées. Quant à la technique longitudinale, elle peut donner des résultats qui manquent de naturel car les plis, la coloration et l'aspect global initial des petites lèvres disparaissent.

De ces deux techniques, le choix est fait en fonction de l'anatomie de la patiente et de ses attentes. Indépendamment du choix effectué, une nymphoplastie en Tunisie se pratique la plupart du temps sous anesthésie générale.

L'intervention en elle-même dure en moyenne de 45 minutes à une heure et peut nécessiter au moins une nuit d'hospitalisation.

La Tunisie : Une destination de choix

Il est tout à fait pertinent de faire sa nymphoplastie en Tunisie car le pays dispose de praticiens faisant partie des meilleurs au monde. Formés dans les meilleures universités d'occident, ces spécialistes sont compétents et pétris d'expérience.

L'offre de soins de chirurgie esthétique en Tunisie s'adresse à la fois à des hommes et à des femmes de tous âges, nourrissant des attentes variées, fonctionnelles ou purement esthétiques.

Les compétences sont nombreuses, les infrastructures hospitalières sont aux normes internationales et l'offre hôtelière de luxe permet d'embellir l'expérience de tourisme esthétique.

Les cicatrices

À l'issue d'une labioplastie en Tunisie, les suites opératoires suivantes sont à prévoir :

  • • Des douleurs vaginales surviennent mais peuvent être atténuées au moyen d'antalgiques classiques ;
  • • Un léger inconfort peut être ressenti durant la marche au cours des premières heures suivant l'intervention en raison de la présence d'un œdème ;
  • • S'il est possible de procéder à la toilette intime dès le premier jour, dans une mesure raisonnable, il est cependant crucial de veiller à un séchage correct afin de prévenir tout risque d'infection ;
  • • De légers saignements peuvent survenir durant les trois premiers jours suivant l'opération ;
  • • Le processus de cicatrisation s'achève entre 3 et 4 semaines après la chirurgie.

Le praticien peut prescrire un traitement à suivre durant la période de convalescence et fournir des indications quant aux habitudes à adopter afin de favoriser la cicatrisation.

La période de convalescence

Après une nymphoplastie en Tunisie, il est indispensable de s'abstenir de toute relation sexuelle pendant 6 semaines. Les habitudes vestimentaires à adopter doivent être respectueuses de l'intimité, amples et idéalement, en coton afin d'éviter tout traumatisme, irritation ou risque d'infection.

Les activités sportives peuvent être envisagées progressivement à compter de la 6ème semaine. Le port de tampons quant à lui doit être proscrit pendant 3 à 4 mois après l'opération.

Suites opératoires Medicalys Tunisie

L'intervention permet à la patiente de regagner confiance en elle-même et lui permet d'exercer ses activités sans gêne ni inconfort. L'amélioration se ressent également à travers les habitudes vestimentaires qui pouvaient auparavant s'avérer sources de complexes et une vie intime de meilleure qualité.

Le résultat d'une nymphoplastie en Tunisie peut-être observé immédiatement après l'intervention mais il est préférable d'attendre la disparition des œdèmes afin d'apprécier la morphologie définitive de la vulve.

Intervention Prix Séjour
Nymphoplastie 1690 € 3 jours et 2 nuits

Devis en ligne gratuit et
sans engagement